L’immortalité ? C’est possible, si vous êtes une méduse

Ah, l’immortalité… La quête ultime, le Saint Graal de la recherche scientifique. Tandis que les Hommes cherchent encore, la méduse nommée Turritopsis nutricula a trouvé. Oui, vous m’avez bien lu. Cette méduse ne meurt pas. Jamais. Elle est immortelle. En tout cas, elle ne meurt pas de mort naturelle. Vous pourrez toujours la hacher-menu, plein de rageuse jalousie que vous êtes.

Comment cela est-il possible ? Par un processus qui n’est pas encore vraiment compris par les scientifiques, cette méduse, une fois atteint une certaine phase de sa vie, est capable de rajeunir pour revenir à son premier stade d’existence. En gros, elle renait. De fait, grâce à cette faculté extraordinaire et avec l’aide des coques de bateaux qui croisent dans les eaux des Caraïbes d’où elle est originaire, la Turritopsis nutricula serait en train de se multiplier dans toutes les eaux du globe et pourrait poser de sérieux problèmes d’ici à quelques années.

Il faut bien l’avouer, cette forme d’immortalité a quelque chose d’enquiquinant. Renaître sans cesse, sans pouvoir accumuler l’expérience, les connaissances… Ça doit être frustrant. Cela dit, l’étude de ce procédé de rajeunissement pourrait nous préparer de grandes découvertes…

médure immortelle

Pour en savoir plus, voir les références de la page wikipédia.

non
Article intéressant ?
oui
3%
97%
383 vote(s)

Articles similaires

26 commentaires pour : L’immortalité ? C’est possible, si vous êtes une méduse

  • Par Tapamilastiko, le 30 mai 2010 à 10 h 36 min

    Bah dis donc, tu n’écris rien pendant un moment, et là, hop, trois articles ! xD

    http://www.parismatch.com/Actu-Matc

    Tiens, un être humain qui ne vieillit pas ! oO

  • Oui, parfois, je me réveille !

    Bon à tous les coups, la mère de Brooke Greenberg a mangé de la méduse pendant sa grossesse…

  • A la lecture de cet article, je reste médusé !!!

    ça risque d’être long

    ….

    ….

    AÎe… j’ai une crampe du filalment

  • Rassure toi, tu peux regarder cette méduse là sans être changé en statue de pierre.

  • Par Solange Desjardins, le 27 septembre 2011 à 1 h 20 min

    Je vois d’ici la publicité future de certaines industries de cosmétiques! « Nous sommes les seuls à avoir découvert le secret naturel des méduses. Il peut être appliqué à votre épiderme, mesdames et messieurs. Pour en savoir davantage, visitez notre site ou contactez-nous.»

    Franchement, ces bestioles ne sont que répugnantes. Nous n’avons rien en commun avec ces créatures marines et c’est pourquoi nous en éprouvons de l’effroi et une crainte justifiée.

    Solange Desjardins

  • et bien, toi, tu n’aimes pas les créatures marines… enfin, c’est vrai que tu ne fait vivre que sur terre…

    moi je trouve ça très intéressant, le fond des océans nous en apprend toujours plus et n’arrête pas de nous étonné.

  • ben c’est plutôt bien qu’une espèce soit immortelle comme ça nous, on pourra peut être en découvrir davantage et évolué comme cette espèce l’a fait et j’ai vu aussi que un enfant avait des branchies mais je me souvient plus du site est-ce que c’est du trucage ? parce que moi je trouve ça plutôt vrai.

  • intéressant ,oui ;soyons curieux de tout ce qui nous entoure;voici maintenant ‘ la méduse ,comme dit plus haut,vous rajeunit , et de 1 et de 2 et de 3 ,de la magie de rajeunissement ,dernières techniques ,du jamais vu et ta ra ta ta;y’en a qui vont se faire des sous avec ce filon,encore une fois la race animale va trinquer , mais qu’on leur foute un peu la paix à tous ces animaux ,méduses ou chiens.tantot j’en ai entendu du réel,un cheval à qui on a fait subir les pires atrocités,la race humaine est la pire race de toutes ,mon dieu , prenez soin des animaux ,pour ma part et bien j’ai 10 chats à la maison ,mème que c’est un fameux boulot,

  • j’en crois pas dutout c’est histoire moi, et j’aimerais plus en savoir qu’on puise mieux m’expliquer,

  • « Les méduses se reproduisent lors de leur mort. En effet, lorsqu’une méduse est tuée elle libère ses spermatozoïdes (si c’est un mâle) et ceux-ci se dispersent dans l’océan après avoir rencontré leur équivalent femelle. Les polypes tapissent alors le fond de l’océan. Ces polypes se développent différemment en fonction de l’espèce. Certains ne peuvent se développer qu’après un demi siècle. Plus généralement, il faut qu’un changement important intervienne (ex: changement de température, d’oxygène, coup de tonnerre) pour leur permettre de libérer les méduses ainsi formées. »

  • 1°) « chez mémé » on écrit un français aussi correct que chez les plus jeunes, et souvent avec une orthographe et une syntaxe bien meilleures…
    2°) les méduses ne se reproduisent pas seulement au moment de leur mort, mais dès que leurs conditions environnementales sont favorables, c’est-à-dire presque tous les ans.
    3°) L’auteur de l’article a bien fait de souligner le rôle important des hélices de navire dans la reproduction de ces méduses. Car tout tentacule coupé mais encore rattaché à une partie de l’ombrelle, permettra à un nouvel animal de se reconstituer. Il en est de même des étoiles de mer qui, pour cette raison, sont la plaie des élevages de moules ou d’huîtres…

  • Désagréable comme pas possible. Dernière fois que je viens sur ce site. Merci Michèle.

  • Génial Julien, en plus d’être dans le top 10 des animaux les plus dangereux, la méduse est immortèle, je vais pas vous le cacher mais s’est mon rêve. QUE JE L’ENVIE, QUE JE L’ENVIE

  • tu a raison shabondy moi aussi c’est mon rêve d’etre immortel dire q’une jour une fin cruel nous amportera dans l’infinie néan de la mort éternel

  • Oui tu a raison on meurt tous un jour olaf mais qui sais peut-être qu’il y a une vie apres la mort ou on ne sait quelles autres merveilles le monde nous cache mais bon c’est la vie. Et peut-être que le paradis et l’enfers existent qui sait.

  • c’est sur ça dépend des religions et des cultes ou alors si on est attée(si on croit en rien)mais moi je pense que la mort est du a une maladie ou a la viellesse

  • on peut changer de sujets stp s’est pas très guai. En plus faut profiter de la vie quoi s’est vrai!

  • c’est vrai mais les méduses si elle ont pas d’yeux comment elle savent ou il vont?

  • Je ne sais pas je crois qu’elle ont un espèce de radar dans leur corps qui leur permet de se localiser dans leur milieu de vie et de voir se qui les entour

  • a ok

  • Mais si on devient tous immortel, il risque d’y avoir un léger soucis de surpopulation vous ne croyez pas? Il faudra donc tuer des gens… Je vois pas comment un système comme ça pourrais bien fonctionner, mais bon, après tout…

  • Tu à entièrement raison il y aurait un problème de population mais tout problème se résous par une solution et en cherchant on peut bien en trouver une autre que de tuer, mais bon avant il faudrait être immortel.

  • L’immortalité poserait certes des problèmes de surpopulation, mais c’est le genre de problèmes auxquels une solution peut-être trouvée.

    Non le plus gros problème, c’est que l’immortalité des humains entrainerait la fin de notre évolution en tant qu’espèce. L’évolution naturelle, qui se fait grâce au renouvellement des générations, serait stoppée. Il faudrait alors prendre le relais, nous-même, via des manipulations génétiques, voire cybernétiques…

  • en parlant de cybernétique,quand on dit cyber- on pense aux robots mais ce préfixe signifie « gouvernement ».mais en parlant de surpopulation si ça se passe
    comme vous le dite il faudrer trouver une planète compatible au humain(oxygène,couche d’ozone,bonne distance d’un soleil pour de la chaleur et de la lumière,nouriture,eau,gravité,champs magnétique de gravitation pour que la planète bouge et donne la nuit et le jour)et y envoyer des humains mais le problème c’est qu’il n’y a pas beaucoup de planète qui réunisse ces conditions et les navettes spatiales coûtent un tout petit peu chère.

  • Bonjour à tous,

    Julien Appert!!! Oui mais il Appert de quoi? Ok je sors.

    Plus sérieusement ces articles sont très intéressants, merci de partager ces informations avec nous.

    Bonne journée

  • Ha ha, c’est bien la première fois qu’on fait un jeu de mots sur mon nom de famille dans les commentaires !

    Merci à toi, Yan.

Laisser un commentaire pour : L’immortalité ? C’est possible, si vous êtes une méduse

On n'est pas chez mémé ici. Merci d'écrire dans un français correct. Les commentaires en langage SMS seront supprimés.

Votre email ne sera jamais communiqué. * champs requis

*

*