La Chine abrite des serpents unijambistes

Une chinoise est tombée nez à nez (si l’on peut dire) avec ce serpent, phénomène mutant pourvu d’une seule et unique patte. Par réflexe, elle l’aurait battu à mort avec une chaussure avant de le conserver dans une bouteille d’alcool pour le confier à l’Université de Nanchang.

serpent-patte.jpg

Bien entendu, créationniste et évolutionniste y voient chacun la preuve de la véracité de leurs théories respectives. Le site où j’ai trouvé cette photo, de langue arabe (non, je ne parle pas arabe, mais google translate est mon ami), titrait son article avec « gloire à Dieu » et le ponctuait par « ولله في خلقه شؤون « , ce que Google traduit par « Et Dieu dans les affaires de sa création« .

Pour ma part, j’y vois plutôt une preuve de la mémoire génétique. Pour information, chaque individu possède, en ses gènes, la mémoire de toutes les étapes de l’évolution par laquelle son espèce est passée. Ainsi, les serpents, qui sont des reptiles au même titre que les lézards, ont eu des pattes qui se sont peu à peu atrophiées pour finalement disparaitre totalement. Mais si l’information génétique pour développer ces pattes ne s’exprime plus, elle est toujours bien présente dans leur patrimoine génétique. Voilà pourquoi une mutation quelconque peut déclencher une telle malformation.

De la même manière, les poules, qui ont des ancêtres parmi les dinosaures, ont certainement quelque part la mémoire des dents acérées de leurs aïeuls. Aussi, méfions-nous, nous pourrions très bien tomber un jour nez à bec avec un gallinacé proclamant la fin du vieil adage « quand les poules auront des dents ».

Source : Gloire à Dieu, ont été trouvés sur serpent pied et griffes dans Suining, au sud-ouest de la Chine

non
Article intéressant ?
oui
19%
81%
240 vote(s)

Articles similaires

15 commentaires pour : La Chine abrite des serpents unijambistes

  • Par freeman116, le 12 août 2010 à 23 h 23 min

    Bonsoir, pour ma part je vois plutôt une patte lui transperçant l’abdomen au vu de la forme bombé de son ventre a l’emplacement de cette dite patte.
    Cordialement.

  • d’accord avec Freeman c’est ce que j’ai pensé aussi, d’autant qu’à la base de la patte, la boursoufflure fait penser à une cicatrice

  • Je suis d’accord avec freeman116.
    Il a juste avalé un lézard trop gros pour lui, pas la peine d’en faire toute une histoire.

  • Évidemment, une simple photo ne permet pas d’être certain à 100% de ce qu’on voit. Il n’empêche que l’hypothèse d’une malformation génétique est parfaitement plausible.

  • Par kokoroko, le 25 mai 2011 à 20 h 52 min

    pour ma part c’est plutôt une diarrhée aigu qui a fait sortir du pénis du serpent la patte d’un lézard manger après une dispute qui a mal tournée entre cousin.moi je dit sa je dit rien hein!!!

  • O secours!!!
    Ca y est , la C….RIE humaine atteint son comble !!
    Nos ancêtres étaient « remués  » par la présentation dans des baraques foraines de … monstres de toutes sortes .En principe, il faut savoir que les cas de monstres sont (assez) fréquents chez les reptiles et l’on voit des serpents à deux têtes ( qui vivent d’ailleurs fort bien), des serpents à une tête et deux corps etc.Pour ce qui est des pattes, il ne faut pas oublier que PYTHONS et BOAS ont tous des pattes vestigiales se terminant par des ergots de part et d’autre du cloaque…
    Pour ce qui est e cette photo, cette brave couleuvre a été tuée ( à coups de chaussure!!!) et comme elle venait d’ingérer une grosse proie, son corps était tendu (les écailles écartées au maximum) et une patte antérieure de la proie a traversé ( on peut voir, u peu plus en arrière une proéminence qui montre la place d’une des pattes postérieures !) de plus si un serpent présentait des pattes ( et pas une seule !!) elles seraient à un emplacement logique et pas sur le flanc.
    Je sais bien qu’il parait que certains hommes politiques peuvent avoir le cerveau qui a muté au niveau de l’organe copulateur… mais, dans le cas de cette photo, il n’y a ni mutation,ni régression et les chercheurs de NanChang ont bien du rigoler en ouvrant cette couleuvre …couleuvre qui malheureusement a été avalée par des internautes un peu trop… naïfs !
    Amitiés

    Pancho

  • Cher Pancho,

    Vous serez aimable de laisser la naïveté en dehors de cette affaire. Tout le monde n’a pas la chance d’être spécialiste des serpents. C’est peut-être votre cas et je veux bien accepter votre hypothèse comme probable. En tout cas, pour ma part, je ne suis pas spécialiste mais il ne me parait pas impossible que cette patte soit une malformation.

    Mais en réalité, cela est anecdotique. Ce qui est à retenir dans cet article, c’est qu’une telle chose est possible en théorie grâce aux informations génétiques contenues dans l’ADN des serpents.

  • ce que dit poncho est totalement exacte mais la sa semmble evident que le serpent est perfore et que son dernier repas ce fait la malle… Il faut ce méfier de certain site islamiste qui n’ont pas toujours des sources fiables

  • …..Sans blagues ! On voit bien que c’est la patte d’une proie de ce serpent , puis la distension de son estomac due sûrement à aux griffes de ce reptile proie , si on fait bien attention , on remarque que cette patte est orientée à l’envers par rapport au corps du serpent ….d’autre part les membres des vertébrés sont des édifices bilatéraux …l’expression génétique devrait l’être aussi … bref c’est un article bidon qui ne vaut absolument rien !

  • Par baldachino, le 19 janvier 2012 à 15 h 13 min

    Sans blague: Je vient d en trouver un, ce jour dans le sud du portugal! Un petit gris de 30cm. Avec 2 petites pattes a l extremite!! Voila pour la decouverte… Photos a l appui…
    A +

  • ben voyons et puis moi il m’est poussé 2 autres bras comme ça je peux donner le bib à mon bébé tout en zappant la télé et en me buvant une bière!

    non mais dans quel monde on vit???

    c’est la patte de sa proie! et puis franchement la tuer à coups de savatte… pauvre couleuvre!

    un con fait ça à une des miennes c’est lui que je tue à coups de savatte moi!

    la proie se trouve dans l’estomac de la couleuvre. estomac qui se trouve distendu par la présence de ladite proie. en l’écrasant à coups de chaussures l’estomac à éclater la patte griffue de son dernier repas est sorti. et des cons ont pris ça pour une intervention divine ou pour celle de l’acidedésoxyribonucléique!

  • Par Eberne Louis, le 30 janvier 2013 à 18 h 19 min

    Je me pose une fois de plus la question  » le serpent n’avait-il pas de pattes »? puisque les tenants du creationisme disent qu’il etait le plus ruse de tous les animaux que Dieu avait crees; et apres s’etre utilise comme medium pour seduire la femme(« Eve »)sa sentence c’etait de ne pouvoir plus se tenir sur ses pattes, sa vie durant il n’aura qu’a ramper.(Rf biblique: Gen. 3: 14)

  • bonjour à tous,

    Je rejoint le point de vue de pas mal de monde.
    Bien que la theorie du serpent pourrait etre vrai une chose me surprend (n’etant pas specialiste des serpent) je voit pour ma part comme en renflement en amont et en aval de la patte comme si un animal se trouvait a l’interieur.

    Apres l’idée de dire que les chretiens voyent le pardon de Dieu mais escuser pour ce qui suit pour nous la sentence n’a pas l’air toujours lever on n’a toujours une femme sur le dos(rire).

    Donc malgrer l’envi de croire cette belle fable pour ma part ce seras encore une histoire a dormir debout fait pour les internautes qui insomniaques.

    Cela etant je comprend quand bien meme la personne qui a tuer le serpent a coup de savatte il en aurait etait de meme de ma part (desoler mais phobie des serpent)donc n’en vueillez pas a cette pauvre femme.

  • Bonjour,je voulais vous dire que ce serpent a juste avalé un lezard donc,le voila avec une patte ! Rien de monstrueux !Donc Julien je pense comme toi,Pancho aussi.

  • Par Flisseau jean, le 24 juin 2014 à 21 h 23 min

    la théorie de la proie plus grosse que le ventre se tient (mieux que la peau du ventre….) bien que les serpents puissent voir leurs tissus se distendre de manière impressionnante ,mais c’est plus spectaculaire chez les boas ou pythons. L’exception qui confirme la règle ,parait-il, est une photo d’un python (africain ,si mes souvenirs sont bons) qui avait avalé un jeune antilope et dont un des bois avait déchiré le ventre dudit python . le gonflement est encore plus visible lorsque la digestion est bien commencée ,les gaz accentuent la distension des flancs. ce que dit Baldachino n’est pas idiot :il existe des lézards à pattes réduites en France et en Europe du Sud (seps strié). Alors mon Cher Liann ,un peu de modération dans vos propos :traiter de « cons « des gens que vous ne connaissez pas est un bien faible argument. Quant à Jamil il semble ignorer que la tératologie réserve bien des surprises et qu’il pourrait n’y avoir qu’une patte et non deux mais encore faudrait-il savoir à qui appartient la patte….. En ce qui concerne « l’expression génétique devrait l’être aussi » ,c’est cette partie de phrase qui est bidon . dernière remarque:que vient faire ici l’allusion aux sites islamistes ??????????????? Jean

Laisser un commentaire pour : La Chine abrite des serpents unijambistes

On n'est pas chez mémé ici. Merci d'écrire dans un français correct. Les commentaires en langage SMS seront supprimés.

Votre email ne sera jamais communiqué. * champs requis

*

*