Accueil » Science » Régénération des tissus : science ou fiction ?

Régénération des tissus : science ou fiction ?

Régénération des tissus : science ou fiction ?

Ah ce vieux rêve de l’humanité. Souvenez-vous, dans la mythologie grecque, de cette hydre aux têtes multiples dont les têtes coupées repoussaient en double. Souvenez-vous des livres de Science Fiction pour lesquels la régénération des membres humains est un acquis des plus banals. Fiction que tout ça ? Oui. Mais science aussi. Et surtout réalité, pour le triton.

Cet animal est capable de régénérer complètement ses membres et organes lésés ou amputés. Comment ? Par la dédifférenciation des cellules. Une fois le corps formé, les cellules sont dites différenciées, ou spécialisées. Elles sont cellules du foie, cellules du coeur, cellules de la main, et agissent en conséquence. Normalement, cette différenciation est irréversible… Mais pas pour le triton.

Des scientifiques ont greffé des cellules cardiaques dans un membre en cours de régénération. Deux semaines plus tard, elles produisaient des protéïnes typiques des cellules de ce membre. Elles avaient oublié leur ancien rôle. Les chercheurs en concluent que les cellules de la zone lésée communiquent entre elles, probablement par le biais d’une enzyme. Et ils estiment détenir une molécule correspondante…

Bref, affaire à suivre.

Les scientifiques sont des fous. Ils arrivent à faire des avancées dans des domaines que le commun des mortels considère comme complètement farfelus et totalement inabordables. Vive la Science !

Source : Les petits secrets du triton pour régénérer ses membres et tissus

Partager cet article merveilleux à votre communauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 commentaires pour « Régénération des tissus : science ou fiction ? »

  • Dans un avenir plus ou moins rapproché, nous assisterons à un réel débouché en matière de régénération des tissus. Imaginez si nous pouvions remplacer un poumon malade par un poumon sain sans avoir recours à une difficile chirurgie. Ou assister à la repousse d`un doigt, d`une main.
    Je lève mon chapeau à tous ces chercheurs qui font de la recherche, une passion. Mais la recherche coute cher, et nos gouvernements ne sont pas enclins à promouvoir cette science qui demeure toujours tapis dans l`ombre. Pourquoi ne pas prendre une partie des profits engendrés par les loteries et investir d`avantage dans la recherche.
    Pour le bien de toute l`humanité, soyons plus ouverts, et donnons à toutes ces équipes de recherche, les moyens nécessaires à toute recherche sérieuse.
    N`êtes vous pas de mon avis?
  • J’adorerais avoir un axolotl ! Comment as-tu fait pour te le procurer, c’est en vente libre ? (Google étant mon ami, je vais me renseigner de ce pas).

    Il est dit que des chercheurs (français si je ne m’abuse) étudient sérieusement la faculté d’autotomie (régénération d’un membre volontairement perdu, queue, peau etc.) afin de pouvoir aider le corps médical, notamment pour les greffes de peau, etc. Navré de ne pouvoir citer mes sources, je ne trouve rien sur internet en ce sens, mais si cela vient ou si je me souviens d’où j’ai eu cette information, je vous le ferais savoir !

  • J’ai eu des centaines d’axolotls et voir une patte repousser est assez bluffant, en effet. J’ai aussi eu la chance d’en avoir un qui s’est transformé en salamandre.

Pour ne rater aucune de nos publications,
inscrivez-vous à notre newsletter