Accueil » Planète » En période de vaches maigres, mangez des insectes

En période de vaches maigres, mangez des insectes

En période de vaches maigres, mangez des insectes

Lors d’une conférence de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), des spécialistes ont avancé l’argument que la consommation d’insectes devrait être généralisée, car constituant une précieuse source de nourriture, notamment pour les pays connaissant des sécheresses ou des famines.

« Manger des insectes ? Pouah ! » direz-vous. Mais oui, pourquoi pas ? La consommation d’insectes est une pratique courante dans bien des endroits du globe. Nos ancêtres eux-même s’en nourrissaient. D’après l’article de Futura-Sciences dont je tire cette information, les maladies liées à la nutrition sont apparues chez nous précisément lorsque nous avons abandonné l’entomophagie.

Wikipédia nous apprend d’ailleurs qu’il existe des arguments nutritionnels en faveur de l’entomophagie : richesse en vitamines, en fer et en acides animés, qualité des protéines et des graisses, etc. D’ailleurs, des insectes… Nous en mangeons toujours à notre insu.

La loi autorise en effet un maximum de 75 fragments d’insectes pour 50 grammes de farine de blé (essentiellement représentés par des ténébrions), 30 œufs pour 100 grammes de pâte à pizza ou encore 2 larves par boîte de maïs.

J’ai mangé des fourmis grillées chez un ami il y a quelques temps. C’était simplement délicieux. Et finalement, il y a pire que manger des insectes : manger du miel, car comme le dit si bien un humoriste canadien dont le nom m’échappe, ce n’est finalement que du jus de cul d’abeille.

Source : Manger des insectes pour prévenir les famines

Partager cet article merveilleux à votre communauté !

Pour ne rater aucune de nos publications,
inscrivez-vous à notre newsletter

commodo dictum consectetur fringilla adipiscing mi, sem, Lorem ipsum commodo suscipit in