Accueil » Animaux » L’ours et la carpe

L’ours et la carpe

L’ours et la carpe

Polar bear Knut enjoys the cold weather in his enclosure at the Berlin Zoo January 6, 2009. REUTERS/Johannes Eisele (GERMANY).  FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.

Non, l’ours et la carpe, ce n’est pas le nom d’une des fables de La Fontaine. Pourtant, ça aurait pu être une belle histoire d’amitié entre un ours et une carpe…

Knut est un ours polaire du zoo de Berlin ayant beaucoup fait parler de lui en 2007. Un tabloïd allemand avait publié une surprenante citation de Frank Albrecht, activiste des droits des animaux, dans laquelle ce dernier insinuait que l’ourson aurait du être tué par le zoo plutôt que de faire de lui un animal domestique. L’affaire avait été reprise dans les médias du monde entier, faisant de Knut une star internationale. En réalité, selon wikipédia, la citation était sortie du contexte et totalement à l’inverse des pensées d’Albrecht.

Albrecht, non lié à une quelconque association des droits des animaux, prétendra plus tard qu’il avait été cité hors contexte : selon lui, il avait poursuivi en justice le président du zoo de Leipzig en décembre 2006 pour avoir tué un ourson lippu abandonné par sa mère. Le procès fut rejeté par la cour au motif qu’élever l’animal par des humains aurait été inapproprié. Albrecht, qui s’oppose à cet argument, dit qu’il avait demandé la mort de Knut non parce qu’il le voulait mais pour attirer l’attention sur la décision de Leipzig, qui aurait autorisé le zoo de Berlin à tuer Knut.

Bref, ça, c’était pour le rappel historique. Je viens donc de tomber sur une vidéo de Knut datant du mois dernier. Les dirigeants du Zoo de Berlin ont voulu ajouter des carpes dans le bassin de Knut, pour améliorer la qualité de l’eau. Mais c’était sans compter sur l’instinct de chasse de l’animal, qui a réussi à les pêcher… Seulement l’instinct semble s’arrêter là. Nourris depuis toujours par des humains et avec de la nourriture « morte », L’ours polaire ne sait que faire de ces animaux écailleux. En personnifiant son comportement, on dirait qu’il tente de le réveiller avec des massages cardiaques et des câlins…

Partager cet article merveilleux à votre communauté !

Pour ne rater aucune de nos publications,
inscrivez-vous à notre newsletter

porta. mattis consectetur dolor Praesent odio risus. venenatis, risus mattis commodo ut