Accueil » Animaux » La musaraigne, alcoolique mais jamais saoule

La musaraigne, alcoolique mais jamais saoule

La musaraigne, alcoolique mais jamais saoule

Une musaraigne asiatique se gave d’alcool à longueur de journée sans présenter le moindre signe d’ivresse.

Ptilocercus_lowii.jpgEn Malaisie, il existe un palmier dont les fleurs produisent un nectar fermenté contenant 3,8 % d’alcool, soit le taux d’alcool le plus fort jamais observé dans la nature. Mais cet alcool gracieusement offert n’est pas perdu puisque qu’une musaraigne, le ptilocerque de Lown, s’en gave à longueur d’année, à raison de 138 minutes par nuit en moyenne. En trois jours de consommation, l’animal atteint facilement, voire dépasse, les 1,4 grammes d’alcool dans le sang. L’étude de la concentration d’un sous-produit de l’alcool donne un résultat 30 fois supérieur à ce qui est un signe de consommation excessive chez l’homme.

La grande question, à présent, est de savoir comment ce petit mammifère arrive à supporter une telle concentration d’alcool dans son corps sans en subir de fâcheuses conséquences.

Pour l’anecdote, sachez que l’insectivore musaraigne possède un cerveau atteignant environ 10% de sa masse corporelle (2% pour l’homme), mais possède le pénis le plus petit de tous les vertébrés. Mais il n’y a bien sûr aucun lien entre ces deux informations. Je crois[1]

Source : La musaraigne qui tient très bien l’alcool

Notes

[1] de toute façon, cerveau comme pénis, ce n’est pas la taille qui compte, parait-il.

Partager cet article merveilleux à votre communauté !

Pour ne rater aucune de nos publications,
inscrivez-vous à notre newsletter

justo pulvinar ut dictum dapibus adipiscing elementum ipsum massa